Sign in to follow this  
Followers 0
Egzoset

La Pipe VaporGenie Modifiée a Egzo

29 posts in this topic

À télécharger...

post-113665-0-13440600-1443747624_thumb.

Edited by Egzoset
2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salutations,
 
L'image en format .PNG que j'ai publié précédemment mesure 1900 x 1200 (et "pesait" 1515489 octets initialement)...  Cela définit en quelque sorte la fin d'une étape ainsi que possiblement le début d'une autre tout en me facilitant la tâche.
 
En supposant que le lecteur pourrait souhaiter trouver davantage de détails je lui propose maintenant un compte-rendu préliminaire de ce nouveau jeu de Session de Vapo à 3 Boules de ma création...
 


Toking step/Sphere #1

~4.5 mm Front-Puck in main Sphere cavity
~4 mm (trimmed at the base and also in circumference) UFO Element
1.5~2 mm SiC Top-of-Bowl Puck wrapped in brass screen



Toking step/Sphere #2

~3.2 mm Front-Puck in main Sphere cavity
~4 mm (trimmed at the base and also in circumference) UFO Element
~2 mm SiC Top-of-Bowl Puck wrapped in brass screen



Toking step/Sphere #3

Genuine VG Classic (~7.5 mm) Front-Puck in main Sphere cavity
4 mm (trimmed at the base and also in circumference) UFO Element​


Ça commence avec de la fleur séchée de cannabis idéalement bien curé qu'on pulvérise dans un hachoir de poche avant de consommer. 
 
:bigleaf:
 
Je suppose qu'un grand nombre de personnes (dont les fumeurs en particulier) saisiraient mal les nuances au point de se demander pourquoi on peut en venir à vouloir personnaliser ainsi un produit pourtant bien établit sur le marché depuis longtemps.  Toutefois il m'apparaît nécessaire de mentionner le simple fait que l'expérimentateur n'a plus les poumons d'un individu de vingt ans et que l'acquisition des habiletés nécessaires si tard dans la vie représentait déjà un défi significatif en soi, quoique le corps tend à s'adapter si on lui en donne la chance...  Donc je conçois que de prime abord un lecteur pourrait s'interroger sur le but recherché et alors je lui répondrais que toute confusion sera éventuellement dissipée à l'usage.

 

:pothead:
 
Bref supposons qu'en principe on ait 3 Sphères VaporGenie modifiées de façon légèrement différente pour chacune, de sorte à créer une certaine continuité dans la graduation, en se basant sur la structure ci-dessous:
 

awydlw.jpg


Au centre se trouve l'Élément "UFO" à 17 trous, une idée qui n'est pas de moi.

 

En attendant le jour où je pourrai l'avoir en alliage à effet Curie ça m'a permis de rendre ma pipe compatible avec les briquets produisant une flamme de type "jet" bleu.  Les flammes jaunes de type "chandelle" s'avèrent généralement efficaces dans n'importe quel des scénarios mais on a le moyen de s'en passer complètement et adéquatement avec de telles transformations.  Le meilleur scénario consistant vraisemblablement à pré-chauffer au jet bleu pour ensuite attaquer à la flamme jaune...

 

:wub:  :drool:

 

En vérité, je vous l'assure, l'essayer c'est l'adopter au point que toute résistance s'avèrerait futile!!

 

:borg:

 

...

 

Du point de vue du rituel ça revient à:  1) Pré-Chauffer; 2) Vaper; 3) "Flusher"...

 

L'extension flexible en PVC n'est pas essentielle mais je la recommande chaudement, surtout aux apprentis car ça aide énormément d'avoir une vue directe sur la flamme (pour éviter de générer de la suie, etc).

 

En termes concrets une session comprend entre 3 à 5 ou même 6 "tokes";  personnellement je préfère habituellement vidanger tôt et cuisiner des biscuits plus tard au lieu de tenter d'étirer une vape jusqu'à extraction complète, lorsqu'on fait rôtir jusqu'à frôler la combustion...

 

Au départ les Sphères à pastilles jumelles suffisent, celle avec la plus grande inertie pour commencer mais en prenant garde à ne pas se laisser surprendre à cause du délai.  La finition peut se faire en employant la 3ième version avec Élément UFO à découvert mais là encore il faut se méfier, quoique cette fois-ci on doit plutôt tâcher de gérer une plus grande réactivité, puisque le besoin de pré-chauffer diminue énormément avec ce dernier scénario.

 

:goldpot:

 

Une séquence de "tokes" sera donc entrecoupée de moments où on en profite pour changer de boule en même temps qu'on brasse le bol, peut-être même en rafraîchissant son contenu cannabique tout à la fois.

 

Car j'apprécie les mélanges...

 

Là-dessus je vous souhaite bonne journée, au plaisir!!  :peace:

2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salutations,

Voici venu le temps d'une brève mise-à-jour en images.
 

1rb48l.jpg

 

D'abord commençons par la sphère et plus précisément les 3 sections qui la composent.

Ensuite ce qui prend place dans les 2 dernières cavités du fond (bol cannabique à gauche, les flammes "jet" arrivent par la droite):
 

m8phsj.jpg

 

Dans le même ordre on a d'abord une grille de laiton enveloppant une pastille de carbure de silicium, de sorte qu'ils referment la cavité auxiliaire (dans le tronc-à-visser) sur un disque de métal à 17 trous. À droite, seule dans la cavité principale, une pastille-de-front elle aussi en carbure de silicium, maintenue en place par une double-boucle de support VG Classic.
 

sqmovk.jpg

 

Et maintenant pour finir, une solution probable au problème du bec chaud en version courte (i.e. sans extension tubulaire en col de cygne):
 

wkn0hv.jpg

 

Hélas mon briquet à flamme jaune ne fonctionne plus mais je compte bien y revenir...

 

Là-dessus bonne journée et au plaisir!!  :peace:

Edited by Egzoset
2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Brève mise-à-jour...
 

30dcg1y.jpg


J'ai dû songer à poster une configuration alternative plus lente (résultat de la masse additionnelle), car ma formule à noyau hybride genre 4-2-3 précédente semble faciliter un type d'appréciation cannabique excessif rappelant étrangement ce que décrivent parfois les "dabbeurs", si on peut dire.  Or l'effet "poivré" ne me cause pas vraiment d'inconvénient mais par contre l'effet-massue comme en "dabbing" m'a l'air suffisamment sérieux pour recommander de se faire accompagner par un ami de confiance durant les premiers essais, en tout cas surtout au début parce que franchement ça surprend...

 

:happy:

 

Donc voici maintenant un moyen de s'entraîner en attendant de passer au noyau 4-2-3 précédent, en gros ça consiste à ajouter de la masse ainsi que de la surface d'échange thermique.  Plus précisément, la cavité principale de la sphère reçoit d'abord un support tripod dont les pieds empêchent le disque à 17 trous situé dans la cavité auxiliaire de la base-à-visser d'y entrer durant qu'on pose par-dessus une pastille de dessus-de-bol (cette dernière étant enveloppée d'une grille de laiton, agissant à la fois comme écran thermique et soutien mécanique élastique), etc...  D'où le terme "hybride", car non seulement du métal a été combiné au carbure de silicium mais d'autre part les composants se trouvent répartis entre la base-à-visser et la cavité centrale de la sphère.

 

...

 

Bref, tout cela devrait faciliter l'acquisition de nouvelles aptitudes devant éventuellement permettre d'opérer la pipe modifiée dans sa configuration finale.  Pour l'instant je me dois de répéter sans détour cet avertissement aux intéressés:  si vous reproduisez l'expérience évitez de le faire seul dès le commencement ou sinon soyez certain d'être bien assis!...

 

:rimshot:

 

Sur ce bonne journée, au plaisir!!  :peace:

2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salutations,

Encore d'autres images montrant les progrès accomplis en termes de compatibilité avec les divers briquets au butane à flamme bleu de type "jet" que j'ai pu me procurer localement.  Tous ont été testés avec succès:
 

2kos2e.jpg

111l00w.jpg

se3k8p.jpg


La 3ième photo montre la différence entre un sphère normale puis une autre dont le bois a été creusé autour de la Base-à-Visser afin de créer autour un butoir de sureté, en quelque sorte, tandis que le rapprochement des 2 parties boisées suffit tout juste à ce que l'ongle touche le bois avant que ce ne soit la peau qui touche l'acier brûlant...

 

Bonne journée, au plaisir!!  :peace:

2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mise-à-jour...
 

2eoe9n9.jpg

33uqzx0.jpg


Ceci tend à démontrer que la reconfiguration d'une sphère ne détermine pas à elle seule ce que sera le domaine d'application privilégié.  Par exemple, dans l'expérience ci-dessus j'ai vite réalisé que ceci correspond mieux au modèle 4-3-2 mais pas forcément à un scénario-santé puisqu'il m'a semblé pratiquement certain que ça porte à hausser le niveau de tolérance en un temps record...

 

Une grande quantité d'eau n'a pas suffit, en fait ça "rentre" si bien qu'on a tendance à abuser naturellement.  Toutefois comme l'appréciation cannabique en souffre du point de vue de l'arôme et du goût je dirais que ça conviendrait davantage à l'usage médicinal, i.e. lorsque les doses doivent justement s'avérer plus conséquente mais sans trop se soucier du côté qualitatif.

 

:happy:

 

Pour résumer j'ai d'un côté un concept prometteur laissant place à un dosage plus adéquat dans un contexte de "Réduction des Risques" tandis que de l'autre, au contraire, on a la promesse du "couch-lock" assuré!  Voilà donc 2 côtés d'une même médaille, ce qui m'amène à faire valoir l'idée que sans doute l'interférence de la prohibition anti-cannabique n'a pas aidé en ce sens...

 

Après tout la vaste majorité de ceux qui vendent du cannabis pour le profit se fout pas mal de l'équilibre THC vs CBD je dirais, etc., alors que pour ceux qui le démonisent il semblera qu'un joint fumé n'est pas encore assez toxique et addictif pour en décourager la consommation.  Vous me suivez?

 

...

 

Autrement dit je suis d'avis qu'on ne peut faire confiance aux autorités en place pour à la fois promouvoir une offre de ratios THC/CBD couvrant davantage les besoins, etc., pendant que l'État devrait plutôt supporter l'exploration et le développement de moyens de consommation-santé.  Or c'est tout le contraire qui s'est produit pendant des décennies de médisance et aujourd'hui on ose encore nous faire chier avec des statistiques bigotes qu'on sait désormais contaminées par la toxicité des produits de combustion depuis le début.

 

Etc., etc.

 

Sur ce bonne réflexion.  Bye, a.l.p.!!   :peace:

2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mise-à-Jour



Salut cher lecteur, aujourd'hui j'ai au menu 3 configurations pour illustrer mes propos. Tout d'abord il y a ces 2 options-là:
 

js0l7l.jpg


Puis celle-ci:
 

16by8tj.jpg


La 1ère (4.2 + 2.0 + 2.5) m'a paru presque définitive pendant un temps, mais l'effet "massue" observé m'a porté à chercher dans une autre direction, d'où le test de droite (7.8 + 1.0 + 2.2) qui au bout du compte semblait donner un trop grand coup de balancier et donc cela a abouti avec mon 3ième scénario (5¾ + 1½ + 2 1/3).

 

...

 

Vu la faible masse que représente un noyau métallique de 1.5 mm d'épaisseur ça m'a l'air mieux correspondre aux briquets de moindre puissance, bref excluant celui pour la cuisine et même peut-être la petite torche à 2 jets convergents car un brin excessive elle-aussi...

 

En régime allégé ma pastille de front va probablement sembler légèrement trop volumineuse pour les besoins, des tests précédents ayant tourné autour de 4.1 mm j'en déduis que je devrais viser presque 5 mm lorsqu'éventuellement le temps sera venu de procéder à un amincissement.  En cas d'un surplus de chaleur rayonnante qui en résulterait j'ai comme alternative d'augmenter la masse métallique, disons celle d'un disque allant jusqu'à 1¾ mm en épaisseur.

 

Quant à la pastille de dessus de bol je peux difficilement l'ajuster davantage je dirais, trop mince elle causerait un point-chaud alors que le temps de pré-chauffage risquerait de s'étirer au-delà de ma zone de confort lorsque trop épaisse.  En conclusion préliminaire, si jamais je persiste à essayer autre chose ça devrait graviter autour de 5 mm SiC Front Puck  +  1¾ mm Metal Disc  +  2¼ mm Top-of-Bowl SiC Puck, me semble-t-il.

 

:confused:

 

De toute façon il faudra tout ré-évaluer plus tard et ce en utilisant d'abord un pré-chauffage à la flamme-jet, suivi d'une flamme jaune pour la vape proprement dite, vu l'impression persistante du gain qualitatif que j'en ai gardé jusqu'ici.

 

En clair le présent objectif consiste à rechercher un bon compromis donnant accès à davantage d'appréciation en termes d'arôme et de goût contre une moindre facilité à atteindre des densités de fumet capables d'indisposer l'usager...

 

Sur ce bonne journée et au plaisir!!  :peace:
 

0

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et ça continue, tranquillement...
 

post-113665-0-10540000-1448387225.jpg

0

Share this post


Link to post
Share on other sites

M'ouains...
 
Là j'chus un brin embêté avec cette configuration-ci:
 

post-113665-0-55909900-1448642366.jpg
( Alt. Img Source: http://oi66.tinypic.com/1z39snm.jpg )


Lorsqu'installé dans une Sphère révisée (à capteur de flammes raccourci) cet agencement me donne l'impression que les résultats diffèrent significativement de mes attentes, comme si cela me guidait vers un autre mode d'utilisation que celui initialement prévu.

 

La pastille de dessus-de-bol étant plus épaisse j'évite bien mieux les points chauds mais un scénario d'effet "massue" demeure probable si j'emploie une double flamme convergeante ou même ma torche de cuisine.  Les quelques tentatives concernant un mode micro-pulsé m'ont amené à risquer l'autre mode alors que justement je me serais attendu à l'éviter précisément.  J'en conclus donc qu'il me faudra dorénavant prendre en compte le fait que l'opérateur lui-même fait partie intégrante de la boucle de contre-réaction, pour ainsi dire.

 

C'est donc véritablement à l'usage que les derniers ajustements vont devoir s'effectuer me semble-t-il.  L'idéal étant de procéder avec un groupe de sphères plutôt qu'une seule, pour accélérer les perceptions.

 

Certains jours j'ai l'air d'avoir perdu la facilité de la veille mais d'habitude j'arrive à me ré-ajuster après avoir davantage porté attention au rituel qui s'il est suivi m'amène à peu près dans la bonne plage d'application, un bon signe...

 

Bonne journée, au plaisir!!  :peace:

0

Share this post


Link to post
Share on other sites

Brève mise-à-jour...

 

jff284.jpg

2l8j6uq.jpg


La prochaine fois je devrai tâcher d'éviter le bois de chêne qui m'a paru trop granuleux, dans le sens que la coupe s'est avérée difficile, produisant des copeaux irréguliers. Or cela aurait pu sembler sans importance si seulement j'avais pu localiser un outil de coupe de 23 mm (dia. ext.) au lieu de 22 mm (7/8"), ce qui malheureusement se traduit par davantage de travail manuel.

Edited by Egzoset
0

Share this post


Link to post
Share on other sites

2 images de plus...

 

2ew2s92.jpg

 

Tube à peu près rectiligne sans articulation en haut, en forme de "S" en bas:

 

24lkils.jpg

 

 

0

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et voilà encore une paire...
 

1z6ry2c.png

210bnrc.jpg


Celle-là se voulant relativement bien auto-documentée, pour ainsi dire.

 

Et puis ça laisse encore une dizaine de jours pour aller magasiner...

 

Bonne journée, au plaisir!!   :peace:

0

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mes salutations,

Bon alors, histoire de compléter plus avant:
 

2hmn1xl.jpg


Ici on apperçoit deux choses importantes à signaler.  Tout d'abord le plastique finit par vieillir au point de craqueler aux points de contrainte mécanique, ensuite j'en profile pour illustrer à quel point le trou d'épingle (#55) se trouve incliné, de sorte à rapprocher le site d'injection d'air frais du bol autant qu'on peut sans toutefois risquer d'être bloqué par la partie métallique non visible du bol.
 
Dans le but d'allonger possiblement la durée de vie utile du tuyau d'extension en PVC j'ai cru bon recourir cette fois-ci à un goulot moulé directement sur l'embout en bois d'une pipe VaporGenie Classic, donc à peu près conique:
 

2e194rs.jpg

 

Dans ce tube il y a du tissu à fromage enroulé pour remplir l'espace alors qu'à chaque bout il en sort une partie suffisamment solide pour appliquer dedans une tension qui lui donne sa forme en "S" tout en l'empêchant de s'aplatir.  Quelques cycles chaud/froid en alternant entre l'eau sur-chauffée d'un micro-ondes et l'eau glacée du robinet en hiver ont rendu cette silhouette relativement permanente.

 

D'autre part j'ai remarqué que la section de poignée employée offrait plus d'adhérence grâce à sa surface peinte, ce qui convient parfaitement si on compare avec des finis naturels de bois.  En fait ça colle si bien sous l'action de la tension en circonférence (à mesure qu'on pousse au fond) qu'en boni j'ai saisi l'opportunité d'y ajouter un second Élément UFO, songeant que le métal additionnel contribue vraisemblablement à un autre abaissement de température, c'est-à-dire suite à celui déjà mis en place dans le fond du bol de métal avec la grille VG d'origine posée dessus pour le retenir, précisément.  Ainsi il s'agit d'un trajet à 2 Éléments UFO ayant pour avantage de mieux prévenir l'éventualité d'une brûlure.
 
Pour finir il y a derrière le disque de métal une légère pelote de coton qui filtre les débris restants avant d'atteindre le bec, comme à l'accoutumée:
 

2h4g41i.jpg

 

Ma configuration "Calumet" semble convenir aux briquets de faible puissance, à flamme jaune mais aussi à jet bleu quoique raisonablement modeste.  De plus une zone d'applications élargie la rend particulièrement adaptée aux situations changeantes puisque ça fonctionne aussi bien en vissant la sphère "3¼ - 1¾ - 2¼" sur un manche VG Classic original, sans aucune extension mais toutefois avec l'ajout d'une grille de métal formant un cylindre semi-fermé que j'ai inséré juste avant d'installer le bec de canard derrière lui.

 

Quant à l'exploration du mode micro-pulsé et l'effet de massue précédemment mentionnés il s'avère que l'ensemble fonctionne d'une manière rendant ces aspects significativement moins probables.  Surtout l'effet massue que je trouve trop exagéré et par conséquent je le perçoit tout au plus comme une option pouvant démontrer l'élargissement effectif de ma plage d'utilisation - i.e. avec un choix varié de poignées, etc.

 

Bref, on parle de confort optimisé et plus spécialement en mode hybride à 2 types de flammes, plus relaxe (en fait, du pur bonbon)...

 

Sur ce bonne journée, a.l.p.!

 

:peace:

 

0

Share this post


Link to post
Share on other sites

1 de +...
 

2wpqxlf.jpg


Celle-là pour explorer le "Micro-Bursting" plus à fond, pour faire contraste avec le "Calumet"...

Bref, la forme dicte la fonction et pour moi le tube d'extension flexible en "J" n'a pas son égal!

Bonne journée, au plaisir!!  :peace:

0

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salutations,
 
Voici quelques remarques pour compléter.

Tout d'abord, pour résumer, disons que j'ai fini par adopter une notation faite-maison de la forme "Front Puck + Metal Disc + Top-of-Bowl Puck" après avoir délaissé d'anciennes configurations plus complexes, c'est-à-dire avec support "tripod" en métal (et couche d'air associée) dans mon noyau.  Par exemple:

 

2ds4l53.jpg

 

Je suis donc passé par une gamme de combinaisons variées, celle-ci parmi d'autres:

 

sbn4fp.jpg

 

Puis éventuellement la situation m'a paru tendre à se cristalliser, aurait-on dit;  et comme de manière davantage marquée lorsqu'arrivé à ce moment-là: 

 

qraqtz.jpg

 

Ce qui correspond selon moi à la partie basse du spectre d'applications recherché, avec à l'autre extrême une configuration pleinement personnalisée comportant un tube flexible en "J", de même qu'une Sphère hybride "4¾ - 1¼ - 3¼" (avec grille/support de laiton);  le tout devant pouvoir supporter les expériences de "Micro-Bursting" convenablement - et parfois même l'effet massue, dois-je aussi prévenir!...  Tout ça au prix de sérieux rétrécissements dans ma Sphère et plus particulièrement au niveau du monobloc que je préfère aussi court que permis, car ça change la dynamique, vous verrez!...

 

:grin:

 

En tout cas j'ai enfin quelques dimensions à mettre sur mon "Plan-A", le "Plan-B" étant presque une affaire réglée rendu à cette étape:

 

2hf48s9.jpg

 

Chaque disque de métal (orange) situé au sein d'un sandwhich en SiC (gris) mesure 12.5 mm (dia.) x 1.25 mm d'épaisseur et il est traversé par 17 trous que j'évalue de taille #54, ou autrement dit 1.397 mm (dia.), ce qui donne donc assez d'information pour évaluer la quantité minimale de matière métallique présente entre les 2 pastilles en mousse de SiC, précisément.

 

De là on peut trouver quelle quantité d'énergie disponible peut s'injecter par induction magnétique dans une noyau.  Rendant ainsi possible un mode de consommation où la phase de préchauffage déjà très brève pourra s'effectuer sans même recourir à la combustion propre du gas butane.  Il suffira alors de vaporiser une goutte d'eau distillée en parallèle pour ensuite alimenter un générateur de vapeur d'eau surchauffée, avant de procéder à un mélange dosé avec l'air frais, lui aussi pré-chauffé en option puis re-réchauffé en option de nouveau, le tout avant d'entrer dans la cavité de vaporization, etc.

 

Hélas c'est à ce moment que ma boule de crystal semble obscurcie par une épaisse nuée!...

 

:pothead:

 

Ah, mais du reste, comme la masse métallique ne varie pas même une fois saturée de chaleur, i.e. une fois arrivée à son point de Curie, éh bin ça présume une méthode de stockage par "paquets" (d'ampleur prévisible), voir même des "quantas" reproductibles de précision suffisante!  Etc., etc.

 

M'enfin, il me semble qu'à terme ça peut aboutir sur une forme de micro-dosage dont le préchauffage précis précède l'auto-humidification (par l'entrée) et cela en option, etc...  Mais à franchement parler, qui sait réellement quelle inspiration sera encore possible sur de pareils thèmes dans l'avenir?!  Ça pourrait en fait ouvrir la voie à des solutions socialement acceptables, allez savoir!...

 

:spinpot:

 

Sur ce bonne journée, au plaisir!! :peace:

0

Share this post


Link to post
Share on other sites

...

Bon bin j'ai fini par identifier une combinaison à tout faire:

 

jq5lac.jpg

Pastille Frontale en SiC de 4¾ mm dans un Monobloc coupé à 10 mm, avec Disque Métallique à 17 trous de 1¼ mm + Pastille de Dessus-de-Bol 3¼ mm en SiC, dans un écrin de Laiton.

À gauche je me suis contenté de ne modifier la Sphère que de façon externe, c'est-à-dire à partir de la cavité auxiliaire de la Base-à-Visser: ¾ mm pour le disque de métal, 2¼ mm pour la pastille complémentaire en SiC (ou même plus), mais franchement dans ce cas particulier je dirais que l'on gagne à s'investir plus sérieusement.  De sorte qu'il m'apparaît idéal de disposer de 2 pipes dont les 2 pastilles en SiC seront découpées de manières légèrement différentes, par exemple 5-2 & 4-3...  Cela donne 4 combinaisons qui une fois mêlées à 1 de 6 disques (¾, 1, 1¼, 1½, 1¾, 2) devrait produire un total de 24 permutations, dont forcément quelques unes préférables à d'autres et certaines pas du tout.  Bref, des après-midis de plaisir à explorer toutes les configurations imaginables à deux boules!...

 

:reindeer:

Joyeux Noël, bonne année!

:peace:

0

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salutations,

 

Histoire de bien commencer l'année je me suis consacré ces derniers jours à la recherche d'une solution moins exigeante pour le lecteur en termes de travail manuel, de plus j'étais curieux de revisiter des configurations adaptées prioritairement à une flamme jaune (i.e. de type "chandelle") comme avec un briquet jetable ordinaire.  D'un point de vue externe on pouvait presque prétendre qu'il s'agissait d'une poignée VG Classic originale s'il n'y avait pas eu le "Trou d'Épingle" percé à 15 degrés par rapport à l'horizon avec une mèche #55, puis l'Élément UFO au fond de sa cavité métallique, sous l'anneau soutenant le bol cannabique plus précisément.  Cette configuration-là ne comportait donc aucun Tube d'Extension en PVC Flexible et aucune pièce de bois n'a été raccourcie non plus; pour m'assurer que cela soit parfaitement clair:  il s'agissait de s'arranger avec une pipe à peu près d'origine si ce n'est pour les améliorations mentionnées, tandis que j'avais reconfiguré l'intérieur de la Sphère pour qu'elle comporte un noyau hybride selon le modèle "3¼ · 1¼ · 2¾"...  C'est-à-dire une pastille en SiC mesurant 3.25 mm d'épaisseur, suivie d'un disque métallique percé de 17 trous (environ #53) faisant 1.25 mm d'épaisseur mais logeant au-delà de la cavité principale du monobloc, dans celle de la base-à-visser.  Pour finir une seconde pastille plus petite (elle aussi) en SiC mesurant 2.75 mm d'épaisseur fermait ladite cavité auxiliaire, avec par-dessus une grille en laiton favorisant à la fois une meilleur répartition de la chaleur radiante tout en contribuant fortement à maintenir l'ensemble (i.e. incluant le disque) en place de manière légèrement élastique, donc plus résiliente.

 

Le hic avec la pipe style VG Classic originale c'est que ça limite pratiquement à n'utiliser qu'un briquet jetable à flamme jaune, du moins pour ma part!  Un tel gain représentant à mon avis un trop fort prix à payer pour assurer davantage de portabilité.  Or dans la véranda mon vapo préféré offre un contrôle beaucoup plus approprié grâce à son Tube d'Extension en forme de "J" qui autorise le contact visuel direct sur ma flamme, tandis qu'une Sphère pleinement personnalisée supporte autant les briquets Bic jetables que ceux à flamme bleue de type "jet" qui dans ce dernier cas brûlent aussi plus "proprement".  Ma disposition favorite correspond alors à "4¼ · 1 · 2¾", dans un monobloc scié à 10 mm de longueur et 6 mm plus de bois à la base de ma Sphère, pour aider à bien prévenir les brûlures lors d'usages prolongés.  En fait l'affinage de ce modèle m'a même amené à réutiliser le bec de canard VG Classic en l'insérant sur un adapteur servant à fermer le tube tout en permettant une rotation sur 360 degrés, ce qui a aussi pour avantage de stopper un petit amas de coton inséré par le bout articulé:  en gros une légère restriction du trajet cannabique m'a paru s'imposer comparativement à un bec d'ouverture maximum.

 

Pour résumer cette pipe-là cumule tous mes bons coups et d'ailleurs l'exploration du mode "Micro-Bursting" s'en trouve grandement facilité.

 

:happy:

 

Franchement on obtient un résultat significativement supérieur avec une configuration adaptée à la pipe, mais si je devais me remettre à chercher un modèle "Passe-Partout" fonctionnant avec toutes les formes de pipes VG alors je viserais quelque chose comme "4 · 1 · 3", sans compter que cela serait plus facile pour s'en rappeler...

 

:tongue:

 

En tout cas j'ai une bonne idée des dimensions précises du disque de métal au point de pouvoir en évaluer le volume et donc sa masse une fois la densité connue, etc.

 

D'autre part, rendu à ce niveau il devient de plus en plus difficile d'évaluer les progrès véritablement accomplis, étant moi-même partie du processus alors que je continue d'acquérir des compétences.  Au début il suffisait de constater la fréquence et l'intensité des inconvénients/symptômes subis, souvent d'allure allergiques, etc., puis j'ai gagné non seulement en agilité mais aussi en ajustement au niveau de la pipe elle-même.  Autrement dit mes limitations faisaient office d'antenne radar puis la facilité nouvellement trouvée a fini par émousser mes perceptions de telle sorte qu'aujourd'hui il me faudrait pouvoir disposer de cobayes restés au niveau initial, je dirais...

 

C'est dire combien j'étais comblé par mes récentes expériences durant la période des fêtes cette année, dommage que le temps n'ait pas été plus ensoleillé!

 

:pothead:

 

Sur ce, bonne journée et au plaisir!!  :peace:

Edited by Egzoset
0

Share this post


Link to post
Share on other sites

Brève mise-à-jour...


Tout d'abord cette expérience-là m'a valu la ré-apparition de symptômes d'allure allergique, surtout à cause d'erreurs opératoires consécutives à la perte de contact visuel suffisant sur la flamme dans le capteur de chaleur.  Ce qui me semble dommage car j'avais eu l'idée de mettre 2 disques de métal dans le tube flexible d'extension:

 

1z5mbh4.jpg

 

En fin de compte j'ai préféré revenir à ma bonne vielle extension en "J":

 

11954de.jpg

 

Le tout en parvenant à tirer de puissantes bouffées sans pour autant tout faire rôtir d'un coup, par exemple ceci est l'apparence du bol après une vape de type "4", sur l'échelle "Plan-B" d'Egzoset comme qui dirait...  Or à 4 c'est le coup de massue, sans jeux de mots...

 

fasvwl.jpg

 

Ce couple de noyaux hybrides qui suit m'a semblé suggérer la prochaine expérience, chacun se trouve installé dans une Sphère pleinement personnalisée avec Monobloc raccourci à 10 mm de long.  La rangée du haut a mieux fonctionné avec une torche de taille-cuisine pour crème brûlée y compris en mode "Micro-Pulsé", celle du dessous correspond à une version plus agile mais aussi plus dépensière mieux assortie aux flammes-torche de force intermédiaire, comme avec ce briquet à 2 flammes convergentes:

 

15hg8ef.png

 

Les expériences de vape Micro-Pulsée sont également possible au coût d'un appauvrissement accéléré du bol...

 

Sur ce bonne journée, au plaisir!!  :peace:

0

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salutations,

Le schéma qui suit représente ce en quoi je dirais que mon rituel "Micro-Bursting" prend racine, on pourrait soutenir que la forme détermine effectivement l'usage en quelque sorte (...):

 

post-113665-0-70935200-1454217502.png

 

MouHa!  Ha!  Ha!  La forme!...

 

:whistle:

 

M'ouains, bon.  En termes de vécu ça ne semble tout de même pas si caricatural que ça, euh...  Désolé pour le manque de réalisme!!  :grin:

 

Les blocs gris représentent de la mousse en carbure de silicium comme dans les pastilles VaporGenie, à l'exception que dans cette illustration-ci il devient possible de greffer de nouveaux concepts sans que cela n'enfreigne les droits de propriété intellectuelle du manufacturier, puisque leur brevet ne concerne que l'usage du feu en combinaison avec diverses structures...  Or jamais l'induction électro-magnétique ni des sources de chaleur électriques ne risquent de contrevenir à ce critère, on pourrait donc de fait s'en accommoder, ou du moins tant qu'on accepte de laisser tomber l'aspect "Bi-Énergie", hélas.

 

:facepalm:

 

Quoiqu'il en soit le bloc orange du schéma représente l'une de ces sources de chaleur qui ne sont pas apparentées au feu.  Ma préférée serait sans contredit l'induction car ça ouvre la voie à des applications auto-thermostatiques (...) sans-fil ni aucun composant autre qu'une faible masse d'alliage métallique à effet Curie, ce qui du coup élimine le besoin d'un senseur, l'électronique et les délais associés, etc.  Après vient à l'esprit l'induction appliquée aux lampes halogènes (style plasma!):  ça simplifierait la vie d'avoir des ampoules qui sont sans-fil elles aussi!  Non??

 

Bref, prenons pour acquise une source de chaleur qui n'est pas du feu puis enfermez-la entre deux cloisons semi-poreuses se comportant tantôt comme un isolant qui semble s'opposer à la dissipation thermique, tantôt comme une source de chaleur en elle-même:  tout dépend alors selon que l'air bouge ou pas dans le conduit.

 

Une fois qu'on a ça à l'esprit il suffit d'imaginer une "bulle" de chaleur qu'on a d'abord injecté dans le noyau hybride en le "Pré-Chauffant", l'énergie transite par une paire de pastilles en carbure de silicium interposées autour d'un disque métallique troué agissant comme noyau central, puis après avoir retiré la flamme (au bout de 2 ~ 3 secondes) la phase suivante consiste à employer l'énergie ainsi emmagasinée pour chauffer la charge cannabique d'un bol à vaporiser, situé à proximité immédiate, ce qui étire la bulle en la faisant également tendre vers l'uniformité.

 

Etc.

 

:happy:

 

En principe si on s'y prend en "sondant" par impulsions successives graduellement plus fortes, et avec une détente entre les essais, alors la température augmentera plus ou moins comme les marches d'un escalier.  Il s'agit de gravir quelques unes de ces marches en chauffant par saccades de sorte à réagir promptement dès qu'on aboutit sur du fumet...  La difficulté étant qu'on ne doit pas risquer de tarder non plus, à cause de la durée de vie très limitée d'une bulle de chaleur.  Sinon rien ne vient à froid...

 

Quant on l'a assez répété ce rituel simple permet de s'en tirer plutôt facilement, sans trop y penser - un "no-brainer" en somme.  Comme de raison je préfère de loin l'expérimentation en présence de quelques rayons de soleil mais ça fonctionne malgré le manque d'éclairage - d'ailleurs c'est dans ces circonstances-là que la flamme bleue s'avère doublement utile:  elle est "propre" mais aussi on la voit mieux tandis qu'elle demeure relativement discrète.

 

J'entrevois un aspect intéressant dans la transition prenant place dans les pastilles, c'est-à-dire entre l'état stationnaire et le mouvement d'air; bref, se pourrait-il que ce soit cela qui protège le contenu cannabique d'une possible surchauffe...  ...de la cuisson, voir même de la formation d'un point chaud qui causera éventuellement la combustion à coup sûr!

 

En juxtaposant le bol et la source de chaleur de part et d'autre d'une pastille il se peut que cette structure favorise à la fois une vape efficace en mode "Micro-Pulsé" tout en permettant le refroidissement rapide juste après le passage de la bulle chaude, ce qui aiderait sûrement en termes de "conservation".  Etc.

 

Comme de raison on se doit d'évaluer plus d'un briquet pour garantir qu'on a choisi celui qui se marie le mieux à la configuration et en conformité avec les attentes:  dans ce concept de vapo le briquet au butane est au moins aussi important.  Autrement dit un briquet merdique résultera vraisemblablement en une vape de qualité équivalente...

 

Sur ce bonne journée, au plaisir!!  :peace:

0

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah...

Tiens, faut réparer ça sans plus attendre!!
 

...

Le schéma qui suit ...
 

http://forums.cannabisculture.com/forums/uploads/monthly_01_2016/post-113665-0-70935200-1454217502.png
( ErrorDocument - not found on this server )

 


Bon.  J'espère qu'il n'y a pas objection à illustrer le sujet:
 

2qkjcwk.jpg


Croisons tout de même les doigts.  Mais après tout y'a pas de risque que cela puisse importer la haine venue d'ailleurs, fusse-t-elle parvenue d'outre-Atlantique...  D'ailleurs, en parlant de ça, j'ai du nouveau en faveur de l'amour!

Éh oui, encore plus d'amour cannabique, très chers lecteurs!...  Franchement qui l'ût cru possible!!
 
:pothead:

Bref c'est justement en relation avec l'illustration figurant dans mon précédent message, euh...
 
Oh, mais en fin de compte c'était plutôt celle-là:

 

359aemd.jpg

 

Oui, et pourtant je me rappelle bien avoir fait la correction, avec le module Peltier en moins cependant...  Bah!  En tout cas on  y est enfin.

 

Alors voici.  Ce schéma épuré se veut inclusif au possible (...), il doit servir à soutenir les explication suivantes relativement au "Micro-Bursting", puis aussi le "Nano-Bursting" car j'ai davantage affiné ma technique. Il a suffit que le briquet-torche à flammes jumelles défaille pour que je porte maintenant mon attention vers des applications moins capables, c'est-à-dire où le briquet aurait une flamme moins imposante et donc qui nous porterait un peu moins aux événements de type "coup-de-poing".  Pendant un temps j'ai reconfiguré mes noyaux hybrides surtout en fonction d'un briquet en particulier et tant pis si d'autres ne convenaient pas, par chance l'habileté grandissante à mesure qu'on expérimente aide à mieux compenser et si bien au bout d'un temps qu'on peut se permettre des alternances pour comparer.

 

:bigleaf:

 

Pour tout dire avoir une seule Sphère ne me suffit plus autant qu'avant, j'adore disposer de plus d'une Sphère de sorte à apprécier les différences, tantôt j'ai à composer avec une certaine inertie thermique, d'autres fois la qualité aérienne du trajet cannabique est telle que je me retrouve sur le fil du rasoir à appliquer ce que m'apprends encore le Micro-Bursting (...), mais en plus rapide et donc ça devient du Nano-Bursting, pour ainsi dire!  L'expression me paraît méritée à un point qui me rappelle avoir goûté le rôti puis n'avoir trouvé aucune trace comparable à un point chaud, encore moins une combustion.  C'est donc dire que l'intuition du départ concernant la conservation était juste:  plus d'aromathérapie, du fumet dense plus qu'il n'en faudra jamais et malgré tout moins de pertes!

 

Finalement la décision devient aisée après une simple évaluation préliminaire.  Il faut ajouter ce duo basse-puissance (dans des Sphères "Full-Custom") aux essais déjà fructueux qui ont précédé:

 

" · · +" - Trainer/Sampler, plus lent

"4.0 · · "  - Bursting, plus agile

 

CODE de COULEURS:

 

Pastille Frontale en Carbure de Silicium, 13½ mm (dia.)

Disque de Métal (avec 17 Trous #53), 12½ mm (dia.)

Pastille de Dessus de Bol en Carbure de Silicium, 12½ mm (dia.)

 

Dans ce cas-ci le bon briquet doit correspondre au bon rituel mais ça se gère.  Par exemple, avec le briquet format crème-brûlée j'abaisse la poussée du jet presqu'au minimum car c'est un puissant machin...  La "bulle" de chaleur doit s'avérer assez brève pour ne pas cuire le substrat végétal mais assez forte pour vaporiser les molécules nobles et les emporter avant que de l'air frais ne vienne refroidir la cavité de vaporisation.  Le pré-chauffage du noyau hybride ne requiert que 2 à 3 secondes tout au plus, j'appelle ça une injection d'énergie et ça évoque une bulle...  En tout cas l'idéal est que ça ne suffise pas à causer un point chaud.  Donc tout de suite après je dois me hâter d'exploiter la chaleur emmagasinée restante dans ce noyau pour chauffer mon bol cannabique à température de vaporisation ou au-delà; l'impulsion s'avère forcément brève puisque sans flamme pour compenser le déplacement d'air.  Il faut du moins savoir doser la chauffe.

 

Pour cette dernière étape il s'agit de procéder par bulles successives, en augmentant graduellement à la fois l'amplitude et la durée, avec des pauses entre les crêtes pendant qu'on surveille les premiers signes sensoriels.  Pour mieux expliquer je devrais pouvoir disposer d'une capture graphique de l'opacité du fumet et de sa vitesse, la température dans le noyau, le bol et pourquoi pas en-dessous, etc.  Ça n'arrivera probablement, pas.  À quoi bon, l'affaire a été passablement couverte, après tout à l'emploi ça rappelle un instrument de musique alors inutile d'essayer d'en juger sans d'abord avoir au moins essayé!

 

:groupwave:

 

En terminant, assez paradoxalement je semble avoir trouvé un paire de conformations qui s'apprécie autant avec mon briquet format-cuisine (réglé bas) que celui en forme de torse féminin et dessus genre révolver, un MF-208 sauf erreur. La poussée d'une flamme devient essentielle dans un tel vapo, même les courants d'air dans la pièce dès qu'il sont un peu conséquents...

 

Trouver un briquet assorti à la configuration exige d'en essayer plus d'un sans compter qu'ils peuvent varier significativement entre eux.  De plus il y a une constante qui revient constamment dans ma véranda:  la nuit c'est bien mais les après-midi ensoleillés me laissent une impression de loin plus appréciable.  À mon avis ça ne fait que confirmer mon besoin de contact visuel lorsque j'opère ma pipe, va vraiment falloir que je me contente en essayant un VG Sherlock Bronze un de ces jours!  Hélas je ne crois pas que ce soit possible à temps pour célébrer mon 5ième anniversaire d'initiation au vaporisme car il ne reste qu'une dizaine de jours.  Le temps passe si vite!  Ah et puis la version alu des VG Classic m'est aussi tombée dans l'oeil d'ailleurs, en kits à 2 ou 3 boules se serait parfait!!

 

Que de plaisirs à imaginer encore...

Sur ce bonne journée, au plaisir!!  :peace:

Edited by Egzoset
0

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salutations,

 

Pour commencer terminons cette froide mais belle journée ainsi:

 

   post-113665-0-51926700-1455488915_thumb.

 

Celle-là n'a aucun copyright, ce sont mes géraniums qui ont décidé de me faire un beau cadeau...

 

Ensuite, euh...

 

Bin, faudrait conclure parce qu'Egzo prend des vacances à l'écart des forums.  Au mieux je vais continuer de me garder informé mais franchement après 5 ans je peux tirer ma révérence satisfait.  Quoique fort déçu à la pensée du futur plutôt sombre qui se dévoile progressivement en matière de prohibition et j'en passe.

 

...

 

Quelques recommandations en conclusion.  Le briquet se doit d'être approprié à la tâche, ça a autant d'importance que le vapo lui-même.  Si ça pu c'est un rejet.  Ensuite je confirme ma préférence pour les pipe à long bec offrant un bon contact visuel sur la pierre qu'on chauffe, au plus 2 ~ 3 secondes.  Ce qui signifie que le noyau hybride permet effectivement une réduction déterminante de la quantité de gaz butane brûlé.

 

Cependant prenez garde car même avec mon scénario "calumet" les erreurs de manipulation dues au manque de rétro-action adéquate ont fait en sorte que ça m'a valu divers déplaisirs observés auparavant...  Bref, un modèle "bronze" type Sherlock sera ma meilleure recommandation possible sans toutefois avoir jamais eu l'occasion de l'évaluer "à la première personne", hélas!!

 

:cry:

 

Pour les noyaux hybrides coupez en deux à 4.55 et 4.75 mm respectivement, si j'ai bonne mémoire...  En recombinant les 4 pastilles résultantes avec un disque métallique entre elles variant entre 1¼ et 1¾ mm d'épaisseur ça va sûrement procurer des heures de véritable découverte - la plus belle façon de s'initier au vaporisme que je puisse aujourd'hui imaginer, à défaut d'un "Plan-A";  pour ma part du moins la plage de confort se trouve quelque part autour.

 

En tout cas, l'idéal sera de disposer de 3 pipes (ma version kit De Luxe)...  Car ça offre 3 Sphères dont 1 devrait être conservée intacte pour références comparatives, les 2 autres étant pleinement personnalisées, c'est-à-dire avec monobloc métallique coupé à 10 mm de long, car autrement les flammes-torche ont tendance à s'étouffer d'elles-mêmes...  Quelques mm doivent également être ôtés de l'ensemble anneau/cheminée.  1 manche doit donc être sacrifié pour pouvoir modifier ces 2 Sphères, car il faut récupérer un bol métallique pour ensuite s'en servir comme rallonge chauffante sur chacune des Sphères à démonter.  C'est à peu près la plus grand difficulté du projet mais franchement on aurait grand tort de se priver des avantages.

 

Côté Micro-Bursting ça se confirme également mais alors il faut vraiment pouvoir trouver le briquet qui convient.  Soit ils brisent au bout de quelques mois, soit on n'en trouve plus du tout sur les tablettes...  Il reste que celui en forme de grenade à 2 flammes jumelles (provenant d'une boutique populaire du centre-ville Montréalais) m'avait passablement convaincu d'être sur la bonne voie!  Ce soir celui-là me manque cruellement mais ce n'est que partie remise...

 

Pour le reste mon adresse-courriel demeure valide sur Yahoo Mail, ainsi que Google et FaceBook d'ailleurs.  Je ne crois pas pouvoir ajouter grand chose sinon que le potentiel du concept VG était clairement sous-évalué déjà bien avant que je m'y intéresse moi-même.  Si bien que je persiste dans l'idée qu'un "Plan-A" basé là-dessus succèdera avec brio - faut juste patienter j'imagine.

 

:happy:

 

Bon bin une fois encore bonne St-Valentin, à commencer par ceux dont le coeur bat à l'unisson que je salue!

 

:peace:

0

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mise-à-Jour

 

 

 

Après de nombreux autres évaluations suite à diverses révisions:

 

23vkm6q.jpg

 

35ak809.jpg

 

En passant des briquets exactement comme le "MF-208" j'en ai finalement trouvé des neufs dans une boutique nouvellement ouverte à Montréal; on doit le remplir souvent mais malgré tout il semble permettre de former un ensemble idéal du point de vue de la force de sa flamme bleu (de type "jet") qu'on arrive à assez bien ajuster...

 

Sur ce bonne St-Jean tout l'monde!...  :pothead:

 

Bye, a.l.p.!!  :peace:

0

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bingo!

 

 

 

Cette configuration-là m'a franchement étonné côté appréciation du goût et de l'arôme:

 

post-113665-0-02996600-1468101391_thumb.

[ http://oi64.tinypic.com/1zz1fes.jpg ]

 

Si j'ai bonne mémoire j'avais d'abord utilisé la grille VG d'origine (remontée en dévissant l'anneau de support d'un tour) pour définir mon bol tandis qu'en-dessous se trouvait une demi-sphère de broche en guise de capteur de particules et de goudron, etc.  Les mailles étant toutefois un peu grosses je suis ensuite revenu aux grilles fines MESH-100 mais alors cela m'a conduit à ré-ajuster ma pastille de Dessus-de-Bol dans la cavité auxiliaire de la Sphère, passant ainsi de 2½ mm d'épaisseur à 2¾ puis 2⅔ qui me semble faire un bon compromis finalement.

 

Hélas des grilles si fines s'encrassent rapidement, cela donc mène éventuellement à prendre l'habitude de toujours en avoir plusieures en bon état de propreté...

 

D'ailleurs, à ce propos il me faut également signaler qu'en remplacement d'alcool pur à 94 % de la S.A.Q. on peut alternativement se tourner vers l'huile végétale du supermarché, tout simplement!  Éh bin oui, en effet, il suffit de couvrir à peine la surface d'une poêle pour dissoudre les dépôts dès que ça chauffe suffisament et le tour est joué.  Ainsi ça coûte moins cher d'utiliser de l'huile que de toute façon on enlèvera facilement avec du savon, sachant que ces deux ingrédients se trouvent universellement partout et sans devoir montrer ses cartes, hein...

 

;)

 

En tout cas ma combinaison de noyau hybride idéale pour la pipe VaporGenie en Aluminium d'allure "Classic" telle que montrée si-dessus se trouve quelque part dans ces eaux-là:

 

post-113665-0-46683600-1468102486_thumb.

[ http://oi66.tinypic.com/30uddu8.jpg ]

 

En fait j'évalue aujourd'hui "3⅜ • ⅞ • ⅔", plus spécifiquement...  Ce qui me rapelle avoir observé qu'un noyau configuré pour un modèle peut continuer de fonctionner sur un autre sans que pour autant cela soit réciproquement vérifiable, soit-dit en passant...

 

Sur ce bonne journée, au plaisir!  :peace:

0

Share this post


Link to post
Share on other sites

UPDATE
 
 
 
Voici un ré-ajustement suite aux évaluations des derniers jours, toujours aussi satisfaisants du point de vue du goût et de l'arôme:


post-113665-0-80604600-1468247809_thumb.
[ http://oi67.tinypic.com/1ffq6x.jpg ]

 

Les deux Sphères ainsi configurées peuvent soit se compléter soit correspondre chacune à un scénario indépendant de l'autre.  Sur ma Bronze Sherlock toutefois il faut se restreindre à employer le noyau "3½ • ⅞ • ⅔" via mon tube d'extension court muni d'une bec VG d'origine planté sur un bec HA modifié...

 

Autre détail, sur ma pipe en aluminium il a fallu également remonter la grille de fond de bol (Mesh-100) d'un tour et quart (max.) car la flamme bleue de mon briquet favori n'aurait pas tout à fait la force requise sinon, une difficulté qui peut induire une certaine hésitation laquelle mène souvent à une éventuelle erreur de manipulation...  Bref il suffit maintenant de se méfier davantage des gros nuages pour l'essentiel.

 

Malgré tout jamais en tant d'années le confort d'utilisation ne m'avait paru à ce point accessible.  Au-delà de ça je commence même à rêver d'un double-capteur d'opacité capable en plus de mesurer le mouvement d'air, pour créer une fonction bio-feedback.  Et pourquoi pas!...

 

:perv:

 

Il reste que la fourchette des dimmensions dans mes noyaux hybrides semble enfin graviter autour d'une zone qui ne rétrécit plus beaucoup, j'en conclus qu'après toutes ces itérations il devient possible de transposer cela au "Plan-A" dès lors qu'il devient possible de calculer le volume et donc la masse d'un futur élément métallique à effet Curie, de sorte à supporter un système de vapo Bi-Énergie:  Induction et/ou Butane...

 

:smokebowl:
 
Bonne journée, au plaisir!!  :peace:

0

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salutations,

 

Maintenant que j'ai à peu près fait le tour de ces noyaux hybrides (en tous cas au moins assez pour évaluer la masse d'un éventuel élément chauffant à effet Curie pour mon "Plan-A"), euh...  Éh bien je me dis qu'il serait sans doute fort instructif d'y joindre divers outils d'analyse pour renouveler l'intérêt, par exemple:

 

post-113665-0-11430100-1468344504_thumb.

[ http://oi67.tinypic.com/1zg5f8h.jpg ]

 

J'ai d'abord pensé au son issu du "PinHole" auxiliaire tout près du bec, facile à capter avec un simple microphone électrostatique comme dans mon lecteur MP3.  Mais franchement c'est surtout l'idée de mesurer l'opacité de l'air à l'intérieur qui m'a allumé, puis j'ai réalisé qu'en mesurant l'opacité en 2 endroits on doit pouvoir extraire de ce couple de données un 3ième canal, celui-là reflétant plutôt la vélocité dans le tube, si mon intuition s'avère juste...  Donc, simplement 2 paires d'émetteurs et de récepteurs Infra-Rouge séparés par un morceau de coton et une grille feraient très bien l'affaire.  D'autre part comme cette pipe dispose de 1 "PinHole" principal par côté (les droitiers bouchent automatiquement le Trou d'Épingle gauche en tenant le manche, tandis que les gauchers bouchent le droit) il reste un trou inutilisé et donc disponible car on peut très bien boucher ce trou excédentaire tout en le couvrant d'une sonde plutôt que la peau de l'index.  Non seulement il serait ainsi possible de mesurer la pression mais en fait rien n'interdit à ce trou de supporter une fonction de plus:  capter la lumière venant du trou d'en face de sorte à suivre aussi l'action du pouce (Block-to-Boost/Lift-to-Purge-or-Pre-Heat)!

 

Et puis comme le Capteur-de-Flamme et le Monobloc sont séparés par un mince interstice (ils ne se touchent pas) pourquoi ne pas aussi capter la lumière du feu directement dans la Sphère, c'est-à-dire à travers cet interstice moyennant d'hypothétiques modifications futures (que je me représente vaguement sous la forme d'un anneau de verre pour canaliser le signal optique hors du noyau).  Tout cela permettrait de mieux décrire la session en fonction du rituel, il suffirait d'un simple graphique.

 

Bien sûr ça paraît un peu osé comme proposition et pourtant il me semble que ça pourrait aider ceux qui comme moi ont dû passer par un long apprentissage avant d'arriver à maîtriser leur(s) pipe(s) VaporGenie - et même après l'avoir reconfiguré plutôt radicalement pour ma part, en fin de compte...

 

Bref je suis persuadé que de tels outils permettraient à l'aprenti-opérateur d'analyser ses erreurs et d'en tirer des leçons de sorte à s'épargner une bonne part de la frustration, idéalement.

 

Du moins voilà une touche de rêverie pour la journée.  Imaginez-moi ça:  de la vapo portable de qualité sur le point de passer à la Bi-Énergie, bio-feedback combiné via BlueTooth ou WiFi!...

 

:happy:

 

Sur ce bonne journée, au plaisir!!  :peace:

Edited by Egzoset
0

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
This topic is now closed to further replies.
Sign in to follow this  
Followers 0